« Esquisses dansantes »
décembre 18, 2021

Performance en deux actes

La performance « Esquisses dansantes » a été conçue et réalisée pour le Musée G. Gounaropoulos, dans le cadre de l’exposition temporaire Danse & Image: un dialogue entre la danse contemporaine et les arts visuels, qui a été réalisée en partenariat avec le Centre de Recherche pour la Danse Isadora et Raymond Duncan, à Athènes.

La performance “Esquisses dansantes” explore la relation entre la danse et la peinture, les limites entre les deux arts dans un contexte précis, et leur renversement.
L’artiste plasticienne a créé une œuvre pour la performance, en suivant un processus de “grand geste corporel”, dans son atelier. Ensuite, la danseuse a reçu l’œuvre, et, encouragée à intervenir, elle a développé sa narration, avec son corps et ses mouvements, dans l’espace du Musée.
Les limites ont été testés, car la performance, au lieu d’être une œuvre vivante en cours, elle a été limitée à une interaction à distance entre les deux artistes; en outre, la performance plutôt qu’une action vivante destinée autours d’un public, elle a été réalisée comme une “conversation solitaire en deux actes”, en créant un dialogue avec un résultat artistique imprévisible.

Christina Foitou, artiste plasticienne
Katerina Bella, danseuse-chorégraphe

Musique: Christos Garmpidakis Dergar
« To See », de l’album On(c)e
« Drama Therapy », de l’album Fraternity
« The Shoemaker and the Red Shoes », de l’album Nobody asked About The Red Shoes
Camera: Stamos Prousalis (dans le Musée G. Gounaropoulos)
Nikos Efthymiadis (dans l’atelier de l’artiste)
Montage: Stamos Prousalis